Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de mireille.laborie

Articles avec #land art

Installation "Ainsi soie fil" Bambouseraie d'Anduze 27 mars 2016 au 15 novembre 2016

25 Mars 2016, 13:53pm

Publié par Mireille Laborie - en Languedoc-Roussillon

Hyperliens.                              Crédit photos  Jean-Pierre Loubat
Hyperliens.                              Crédit photos  Jean-Pierre Loubat
Hyperliens.                              Crédit photos  Jean-Pierre Loubat

Hyperliens. Crédit photos Jean-Pierre Loubat

Le fil du faire

Cette installation de Mireille Laborie en forme de toile d’araignée joue sur différents plans de perception. Une approche esthétique puisque le spectateur perçoit un objet à la fois aisément reconnaissable, issu du monde arachnide, et néanmoins inquiétant en raison de sa dimension. L’esprit ne peut s’empêcher de songer à la taille supposée de la « chose » qui l’a construite et glisser ainsi dans une dimension fantastique avec des références au cinéma américain de l’après-guerre. La présence fantasmatique de quelque « araignée des bambous » hors d’échelle permet ainsi l’apparition d’une approche narrative sous-jacente.

Ce passage d’une structure issue de la nature mais à forte connotation archétypale, repose sur une construction mûrement réfléchie par l’artiste. Se servant d’une solide structure en câbles d’acier et de ficelle blanche destinée aux vignes, l’artiste mime la composition en fil de soie de l’original. Il y a dans ce glissement entre deux règnes, une action qui ouvre de questionnantes perspectives conceptuelles : nous trouvons-nous en présence d’une ressemblance, d’une dissemblance ou d’un croisement des pratiques ?

La filiation existant entre sa série « Cocons » exposée en 2010 à la Bambouseraie et ce travail intitulé « Ainsi Soie Fil » coule de source. Ou plutôt dévide un fil d’Ariane, pour rester dans cette thématique du déroulement, qui alimente une réflexion sur le labyrinthe et la possibilité d’y trouver la sortie. Du fil on passera au tracé qui nous ramène alors aux dessins antérieurs de Mireille Laborie, certains optant pour une géométrie rigoureuse et d’autres jouant avec la fluidité même. Toute la pertinence de la formulation « dessiner dans l’espace » s’y retrouve, quittant une approche en deux dimensions pour une autre en trois dimensions. En effet cette toile ramène indirectement à la peinture tout en permettant une circulation physique du regardeur. L’importance du vide et des entrelacs maîtrisés offre une dimension nouvelle à qui veut bien observer entre les lignes zigzagantes. Cette continuité de la recherche qui offre ici le plaisir d’une construction interrogative permet de multiplier points de vue et expérimentations divers, changeant alors la perception globale de l’œuvre.

L’arantèle possède une force symbolique considérable. Des interprétations littéraires, historiques, mythologiques, religieuses ou psychanalytiques se superposent jusqu’à encombrer notre approche. La toile représente aussi le web, ces hyperliens qui lient les pages entre elles, liens libérateurs pour la connaissance et le dialogue mais aussi destructeurs en raison des addictions et des dérives tant sexuelles que totalitaires. Ce piège esthétique aux fils étirés signifie un lieu d’enfermement pour les proies mais aussi le lieu de vie pour l’araignée. Petit architecte aux grandes ambitions, l’aragne compose sa toile, puissante et fragile, au visuel captivant dont les rayons pourraient s’épanouir à l’infini. Toutes ces données se retrouvent réinterprétées par l’artiste nous prenant à son piège.

Christian Skimao

© Mireille Laborie   "LE FIL DU FAIRE"
© Mireille Laborie   "LE FIL DU FAIRE"
© Mireille Laborie   "LE FIL DU FAIRE"
© Mireille Laborie   "LE FIL DU FAIRE"
© Mireille Laborie   "LE FIL DU FAIRE"
© Mireille Laborie   "LE FIL DU FAIRE"
© Mireille Laborie   "LE FIL DU FAIRE"
© Mireille Laborie   "LE FIL DU FAIRE"
© Mireille Laborie   "LE FIL DU FAIRE"
© Mireille Laborie   "LE FIL DU FAIRE"
© Mireille Laborie   "LE FIL DU FAIRE"
© Mireille Laborie   "LE FIL DU FAIRE"

© Mireille Laborie "LE FIL DU FAIRE"

Voir les commentaires

LAND ART

17 Février 2011, 17:37pm

Publié par mireille.laborie

Le cocon, c'est aussi une douce enveloppe, un lieu clos et secret, une boîte, un lieu à soi, une maison.

Une perception sensorielle, délicate,fragile, intime nous saisit.En ces cocons, la pensée se file et le corps se joue au secret, dérive privée

Extrait du texte Stanze de Pascale Guillon

 

 

 

  Cocons 5 Mireille Laborie

Album :  Cocons 

 

Cocons en cours de réalisation à l'atelier.Cocons en cours de réalisation à l'atelier.

Cocons en cours de réalisation à l'atelier.

Voir les commentaires